Netvibes, ou David contre (2) Goliath

De nombreux portails « Web 2.0 » existent aujourd’hui, permettant aux utilisateurs un accès rapide et simplifié à l’information, qu’il s’agisse de fils RSS (Blogs, News, etc), de Météo, de Webmail et de nombreux autres services, leur diversité grandissant de jour en jour, mais l’un d’entre eux, Netvibes, a la « particularité » d’être français. Ce service est par ailleurs utilisé à travers le monde, Netvibes accueillant 11 millions de visiteurs venant des quatre coins du globe.
Mais l’actualité pour Netvibes, c’est surtout la levée de fonds (d’un montant non communiqué) auprès de Index Ventures. Cette levée de fonds facilitera le développement des services proposés par la société, qui doit aujourd’hui faire face à deux principaux concurrents, j’ai nommé… Google avec une page d’accueil que j’aime utiliser, principalement pour sa rapidité de chargement, et Microsoft, avec son service Live.
Au sommaire des nouveaux lancement de services, on trouve le partenariat avec Box.net, site de stockage en ligne, s’intégrant parfaitement dans l’interface de Netvibes. Reste, comme pour de nombreux services gratuits proposés sur l’Internet, le problème du modèle économique. Tariq Krim, à l’origine de Netvibes, déclare vouloir conserver un modèle basé sur la gratuité des services mais la multiplication de partenariats (Box.net rémunère Netvibes pour chaque inscription venant du portail) et l’affiliation (Google par exemple).
Je vous conseille en tout cas de l’essayer, les services proposés sont de plus en plus nombreux (Gmail, Yahoo Mail, Comptes POP, Flickr, Writely, del.icio.us, Box.net…) et l’utilisation du portail est très intuitive.

Ce contenu a été publié dans Non classé par Clément. Mettez-le en favori avec son permalien.