"Donnez-leur le cornichon!"

Aussi ‘absurde’ que cela puisse paraître, « Donnez-leur le cornichon », ou plutôt « Give ’em the pickle! » dans la version originale, est le slogan de Bob Farrell, un ancien patron de restaurants, présentant maintenant des séminaires de motivation et de leadership.
L’utilisation du pickle comme symbole a pour origine un courrier de client adressé à Bob Farrell et ‘regrettant’ avoir du payer $0,70 pour un « extra pickle » dans son hamburger, alors qu’il avait l’habitude depuis plusieurs années d’obtenir ce cornichon supplémentaire gracieusement.
Cela a fortement marqué Bob Farrell, qui a alors insisté sur l’importance de « Donner le cornichon », traduisant la nécessité, quelque soit le secteur, de faire ce qu’il faut pour que le client soit content. Bob Farrell en a tiré plusieurs livres et plusieurs vidéos.
Ce sont des notions assez « logiques », mais ce qui plaît dans cette vidéo (au succès incontesté aux Etats-Unis) est justement la simplicité du message, la capacité pour tout un chacun de le comprendre, qu’il s’agisse de l’employé au guichet jusqu’à la tête de l’entreprise.
J’ai regardé la vidéo, et il faut avouer qu’elle est plutôt bien réalisée, et il semblerait que nombres d’entreprises suivant les conseils de l’amateur de cornichon avec succès, alors tant mieux…
L’image ci-dessus, quant à elle, illustre le second DVD, adapté au leadership, s’inspirant du même principe.
Voici la vidéo sur la relation client, que vous pouvez acheter pour une utilisation commerciale sur le site de Bob Farrell pour la (modique) somme de $895 (en français, anglais, espagnol, portugais).
PS: Attention, la vidéo dure 18 minutes!
PS2: Après un revisionnage du début, une telle vidéo pourrait tout aussi bien être un sketch comique sur des expériences de la vie quotidienne.

Ce contenu a été publié dans Non classé par Clément. Mettez-le en favori avec son permalien.

Une réflexion au sujet de « "Donnez-leur le cornichon!" »

  1. Cette vidéo est utilisée sans sarcasme aucun lors de séminaires de relation clients de mon employeur à Boston. Le slogan est repris de temps en temps au sein des cubicules… Selon le climat, le sarcasme est parfois plus présent…

Les commentaires sont fermés.