Les alliances informatiques/Web du moment

Ces derniers jours ont été marqués par l’annonce de trois grandes collaborations dans le secteur du Web et de l’informatique.

C’est tout d’abord Microsoft et le chinois Lenovo qui ont annoncé une collaboration pour proposer sur le marché des ordinateurs pré-payés. Ces offres seront destinées aux marches émergents tels que le Brésil, la Chine, la Hongrie, l’Inde, le Mexique, la Russie, ou encore la Slovénie et le Vietnam.
Le système de paiement utilisé, intitulé FlexGo, permet à des personnes au revenu variable et imprévisible de se procurer un ordinateur, le finançant au fur et à mesure de son utilisation, sans être mis en difficulté financièrement par des versements mensuels.
Un essai sera effectué sur les trois mois à venir en Chine et en Inde, sur des d’ordinateurs de bureau milieu de gamme.

Vient ensuite un accord entre Google et Dell:
Alors que Google critique activement la sélection par défaut d’MSN search comme moteur de recherche sur Internet explorer, le géant de la recherche lance un partenariat avec Dell pour installer les logiciels de la firme, tels Google Desktop ou Google Toolbar, par défaut. C’est avec une telle stratégie de partenariat avec les constructeurs informatique que Microsoft a réussi à s’imposer « pour de bon » dans le marché, peut-être cela marquera-t-il également une étape majeure dans le développement de Google.

Enfin, le dernier partenariat concerne eBay et Yahoo! dans une lutte contre Google:
Alors que des discussions avaient lieu il y a un mois entre eBay, Yahoo! et Microsoft pour contrer Google, il semblerait aujourd’hui que Microsoft n’ait pas (encore) rejoint les rangs de ses comparses (Il faut dire qu’avec Windows Live Shopping et MSN Search… c’est également une menace!).
Cet accord indique que Yahoo! et eBay faciliteront l’accès aux services de leur partenaire à partir de leur « Toolbar » respective. Yahoo! obtiendra l’exclusivité sur eBay en matière de recherche et de publicité, tandis qu’eBay pourrait être amené à proposer un service de « click to call », pour contacter les vendeurs sur Yahoo! Messenger ou Skype.

Toutes ces alliances illustrent la tension pour les géants du secteur. Il faut dire qu’avec des entreprises nées il y a 5-10 ans, et même pour Microsoft faisant ici figure de doyen, il est difficile de se dire que tout continuera d’aller pour le mieux, d’ou la nécessité de s’assurer de ne pas être pris de vitesse par ses concurrents.

Ce contenu a été publié dans Non classé par Clément. Mettez-le en favori avec son permalien.