Google Notebook

J’en parlais la semaine dernière au lendemain du Google Pressday, Google Notebook est maintenant « live ».

Disponible sur Firefox et Internet Explorer, je n’ai essayé que la version Firefox, se présentant sous la forme d’une extension.
Si tant est que vous ayez un compte Google/Gmail, l’installation est très simple, un simple clic sur le lien, redémarrage de Firefox et vous voilà prêt à utiliser Google Notebook.
Pour ajouter des notes, il suffit de sélectionner textes et/ou images puis à l’aide du clic droit de sélectionner « Note This (Google Notebook).
Google Notebook se chargera alors, affichant la note que vous venez d’ajouter, accompagné du lien vers la page d’origine.
Tout en naviguant sur de nouvelles pages, il ne vous restera plus qu’à effectuer la même démarche pour ajouter des notes.
Cliquez ensuite sur l’icône permettant d’agrandir le calepin et vous serez redirigé vers le site de Google Notebook, avec l’ensemble de vos notes.
Cette page vous permet également d’effectuer une recherche dans votre calepin, mais aussi dans l’ensemble des calepins ‘publics’ (par défaut votre calepin n’est pas accessible librement).

Dans l’ensemble, je trouve l’outil très pratique, permettant de résumer en un clic un processus assez long d’enregistrement du document, sélection du passage souhaité, ajout de la source pour pouvoir retourner sur le site si besoin.
Il sera intéressant de voir les optimisations si Google propose une API (Application Programming Interface), permettant aux développeurs de créer des applications personnalisées. On pourrait par exemple penser pour Notebook à une intégration sur des blogs, qui serait un outil intéressant pour les bloggeurs afin de publier des « brèves » sans pour autant avoir à rédiger un article.

Des photos sont disponibles ici.

Publié dans Non classé

Un taxi nommé Guy Kewney

L’info a déjà fait le tour de la blogosphère, mais je ne peux m’en empêcher de l’évoquer également!
Guy Kewney, spécialiste de l’internet, était censé venir répondre sur BBC à des questions concernant la victoire d’Apple face à la maison de disque des Beatles.
Arrivé à l’aéroport, un assistant de production aperçoit un homme tenant une pancarte avec écrit: « Guy Kewney ». Ni une, ni deux, l’employé de la BBC entraîne cet homme qui s’avère être le chauffeur de taxi qui attendait Guy Kewney… Le chauffeur a beau dire qu’il y a un malentendu (malvu?), rien n’y fait, et le voilà en direct sur BBC! Impressionnant… surtout au vu de la ressemblance entre les deux hommes!

Ils en parlent , , et dans un article du figaro

Publié dans Non classé

Spore – De cellule à Voie lactée

Le salon E3 (Electronic Entertainement Expo), l’un des plus gros événements de l’électronique ludique avait lieu il y a quelques jours à Los Angeles.
Sony et Nintendo en ont profité pour présenter leur console « next generation » à venir, pour concurrencer la ‘Xbox 360’, mais ce n’est pas le sujet de ce billet.
Je vais vous parler de ‘Spore’, le nouveau jeu du créateur des Sims.
Je ne suis pas particulièrement un fana des ‘Sims’… mais il faut avouer que le principe marche énormément, ayant permis à Will Wright de se la couler douce pendant un certain temps!
Il a cependant préféré se lancer dans un nouveau projet, pour aboutir sur le jeu « Spore », proposant de prendre le contrôle d’une cellule, et de la faire évoluer, se développer, grandir, se multiplier, produire des êtres civilisés, conquérants de leur planète… mais également des autres mondes environnants, puis de la voie lactée toute entière.
Bien que n’étant pas un jeu multi-joueur, il sera tout de même possible de télécharger les mondes créés par d’autres joueurs et de les explorer hors ligne, d’interagir avec ces derniers, contrôlés par un intelligence artificielle.
Un autre aspect novateur de ce jeu est l’éditeur, permettant de créer et faire évoluer aussi bien les êtres que les véhicules ou encore les bâtiments de sa/ses planète/s. Si le jeu s’avère aussi complet et que la jouabilité est à la hauteur, la durée de vie de ce jeu pourrait s’avérer très élevée, surtout pour un jeu ‘mono-joueur’.
Je ne sais pas si j’ai été assez clair, mais je vous propose de visionner ces 2 vidéos, la première présentée par Will Wright lui-même expliquant le principe du jeu pendant… une demi heure, parlant de chaque étape majeure du jeu, la seconde montrant Robin Williams créer sa propre créature au cours de l’E3. C’est très drôle et ça dure 10 minutes.


Publié dans Non classé

Les joies de l'internet australien

Après quelques petits problèmes avec mon routeur cet après-midi, j’ai eu envie de vous parler de l’Internet ici, en Australie.
On a tendance à l’oublier en France avec les nombreuses offres très haut débit accessibles à une vaste majorité de la population, mais l’Internet n’évolue vraiment pas à la même vitesse autour du globe.
En Australie par exemple, la densité de population rend les déploiements coûteux et le tarif des connexions internet pour les particuliers en pâtit.
Prenons l’exemple d’Optus, un des leaders nationaux en téléphonie, au coude à coude avec Telstra, l’opérateur historique.
Pour $30 (soit 18€), vous pouvez bénéficier d’une connexion ADSL à 1500kb/s, ce qui en soit n’est pas « trop mal », mais limitée à… asseyez-vous… 300mo de téléchargement mensuel.
300mo seulement? Eh bien si cela ne vous suffit pas, choisissez Optus pour opérateur téléphonique (pour fixe ou mobile) et votre quota sera… triplé, atteignant ainsi un total de 900mo à télécharger tous les mois.
Dans la publicité que vous pouvez visualiser ci-dessous, Tim Stackpool, présentateur australien, vante les mérites de cette connexion, et vous explique ce que vous pouvez faire avec 900mo de téléchargement:

– 9000 pages web
– 220 chansons
– 600 heures de jeu en ligne
« Une quantité phénoménale »!

Voilà, ceci n’était qu’un exemple, nombreux sont les FAI proposant des tarifs similaires. Cependant, il est possible de trouver des offres « intéressantes » chez iiNet ou internode par exemple, les « Free/9 telecom » australiens, mais la note est toujours plus élevé qu’en France.
Je finis avec une autre publicité pour Optus, pour illustrer à quel point Optus a simplifié l’internet haut débit: « Give me the simple life ».

Publié dans Non classé

Fiat 500

Tout le monde connaît la célèbre « Fiat Cinquecento ». Cependant, il faut bien avouer que ces dernières années… Fiat n’est pas vraiment le constructeur automobile proposant les voitures les plus originales, et se fait même assez discret. Cela va changer!
Le 3 mai dernier, Fiat a lancé un site dédié à la nouvelle Fiat 500. Or le 3 mai, il restait 500 jours avant le lancement de ce modèle supposé être l’un des symboles de l’automobile en 2007. Ce site, intitulé « 500 wants you », est un très bon exemple de « co-création », le « customer-made », phénomène dont traite un article (que je vous recommande!) traduit par Aziz sur son blog.

L’objectif de ce projet est de faire participer tout client potentiel, ainsi que des designers, afin de lancer une Fiat 500 faite par les conducteurs, pour les conducteurs.
Pour cela, 4 différentes catégories :
– Home page redesign, permettant à tout un chacun de construire « son » site « 500 wants you », comme par exemple cette création polonaise, ou italienne.
– 500-ology, une encyclopédie de la Fiat 500, que les utilisateurs peuvent eux-même rédiger, en racontant une histoire sur la Fiat 500, associée à un thème?
– Designboom contest, où il est possible d’expliquer comment devraient être les accessoires de la Fiat 500, le style vie y étant associé, etc, le meilleur projet de chaque catégorie permettant à son auteur de remporter 5 000€… et de voir son projet utilisé par Fiat.
– Concept Lab, qui est vraiment la partie accessible par le commun des mortels, ne nécessitant que quelques clics pour illustrer la Fiat 500 de ses rêves.

Ce projet est très original et assez ambitieux, il sera intéressant de voir l’évolution d’ici décembre 2007, date à laquelle la « Mini » de Fiat sera commercialisée.
Voici ma Fiat 500, sobre et élégante je trouve!

Enfin, pour ne pas oublier le modèle original, voici une publicité italienne pour la célèbre cinquecento:

Publié dans Non classé

Evolution of Dance

Judson Laipply, ce nom ne vous dit rien, et il ne me disait rien non plus il y a quelques heures.
pourtant, il apparaît sur une vidéo visionnée près de 2.5 millions de fois en… un peu plus d’un mois.
Pendant six minutes, ce jeune comédien reprend les chorégraphies de chansons de ces dernières décennies, et vous reconnaîtrez même la danse des canards à 2:37!
Impressionnant, et dire que cela n’est en fait que le sketch final d’un de ses spectacles. Je n’ai malheureusement pas trouvé de vidéo illustrant ses autres talents!

Publié dans Non classé

Google Press Day – Nouveau/A venir

Hier avait lieu la conférence de presse annuelle Google. Vous pouvez aller la visionner sur le Webcast, accompagné des diapositives de la présentation, permettant d’aller consulter les infos qui vous intéressent. Les diapositives évoquent principalement « ce que Google a fait » jusqu’à présent, mais si vous voulez mieux comprendre la stratégie Google, c’est assez utile (comme par exemple la répartition 70-20-10 des budgets selon les projets). Les informations sur les « nouveautés » sont réparties dans la vidéo, mais le blog « Google Operating System » présente les 4 nouveaux produits lancés (ou sur le point d’être lancés) par Google :

  • Google Trends :
  • Outil assez gadget, mais pouvant s’avérer utile dans des cas assez précis, ce nouveau service permet de visualiser l’évolution des recherches sur un terme donné, tout en comparant à l’importance dudit terme dans l’actualité. Il est possible de comparer jusqu’à cinq termes, tout en ayant également la possibilité de préciser la zone géographique à ‘scanner’. Cet outil rappelle donc le Chronologue de Jean Véronis, tout en proposant plus d’information et mâchant le travail d’analyse des courbes en spécifiant certains éléments clé de l’actualité ayant joué un rôle dans le nombre de recherches. J’ai testé avec différents mots-clés et le résultat est plutôt intéressant (Sarkozy/Villepin, Fonterra/Yoplait/Danone).

  • Google Desktop 4.0
  • Nouvelle mouture du logiciel de recherche sur son ordinateur, ajoutant diverses fonctions que je vous laisse découvrir sur le blog officiel Google Desktop

  • Google Notebook
  • Accessible dès la semaine prochaine sur http://google.com/gn, cet outil est un bloc-note permettant aux utilisateurs de copier-coller des informations (texte, images, liens) dans une fenêtre « Google Notebook », sans avoir à quitter la page visitée, grâce à un système « Drag and drop ». Ces notes peuvent alors rester personnelles, ou partagées, afin de simplifier les recherches identiques effectuées par de nombreux internautes. Tout cela pose des problèmes de droits d’auteurs, l’information circulant d’un ordinateur à un autre sans forcément indiquer la source initiale… à voir dans quelques jours!

  • Google Cooperation
  • S’il y a un point sur lequel les différents représentants insistent au cours de cette conférence de presse, c’est bien le rôle des utilisateurs eux-même, et de leurs efforts communs, pour améliorer la recherche. Google Cooperation est un outil facilitant la participation des utilisateurs.
    Je découvre le service, mais d’après ce que j’ai pu voir pour le moment, l’amélioration des résultats affichés chez l’utilisateur se fait de deux façons:
    – Les utilisateurs inscrits à Google Co-Op peuvent « étiqueter » des pages Web, par exemple un guide de restaurants pourra avoir un Tag tel que « Dining Guide », mais s’il donne également des conseils pour l’hébergement, deux Tags lui seront attribué « Dining Guide » et « Lodging Guide ».
    Ensuite, l’utilisateur entre la requête « Sydney ». Google disposant de divers tags pour des pages parlant de Sydney, il indique les différentes catégories, et l’utilisateur peu cliquer sur « Dining Guide » pour retrouver le guide étiqueté auparavant.
    – La deuxième méthode implique une souscription (gratuite) à un groupe spécialisé dans un domaine (Santé, Style de vie, Renseignements, Actualité, Voyage), afin de voir s’afficher un cadre « Subscribed links » lorsque des résultats à une requête sont trouvés sur un site auquel l’utilisateur aura souscrit.

Eric Schimdt lance la conférence de presse en disant que la recherche sera de plus en plus au centre des activités sur internet, et on peut voir avec le ‘Co-Op’ que Google est prêt à répondre à cette tendance. On remarque aujourd’hui déjà que les gens ne « surfent » pas sur le Web, mais qu’ils le « Googlent », et il y a fort à parier que ce comportement va perdurer…

Publié dans Non classé

Pourquoi (et comment) j'utilise Gmail

On me demande parfois pourquoi j’utilise Gmail plutôt qu’un autre webmail, ou même qu’un compte pop. Voici donc une explication par l’exemple!
Tout d’abord, je n’utilise que peu Gmail pour l’adresse Gmail en elle même, mais plutôt pour les nombreuses fonctions proposées par Gmail telles que:

– 2go de stockage
– Echanges d’emails stockés dans un seul et même « fil », telle une conversation
– Possibilité d’adresser un email avec comme adresse d’expéditeur n’importe quelle adresse en sa possession
– Recherche d’emails efficace
– Utilisation de gmail comme compte POP = Dans un logiciel de messagerie tel que Mozilla Thunderbird ou Microsoft Outlook (Express)

Bref, ceci ne sont que quelques unes des fonctions de Gmail, et voici maintenant en quoi toutes ensembles, réunies, elles deviennent très utiles pour une utilisation quotidienne.
L’un des avantages comparatifs de Gmail face à de nombreux autres ‘webmail’ est justement la possibilité de l’utiliser dans un logiciel de messagerie… et de faire en sorte que même une fois téléchargés sur l’ordinateur, les e-mails restent accessibles sur le webmail.

Et voici maintenant le pourquoi de l’utilisation de Gmail pour ses fonctions et non pour l’adresse en elle-même:

– Je dispose de plusieurs adresses e-mails (comme de nombreux internautes…) et il est bien contraignant de devoir consulter les divers webmails pour se tenir au courant des messages arrivant sur chaque compte. Or, il est possible, avec la plupart des webmails, de rediriger les courriels vers un compte tiers.
– J’utilise donc la fonction de redirection sur ces différents comptes (université australienne, école française, contact du blog, famille, amis) vers le compte gmail, tout en créant des filtres dans Thunderbird, permettant d’attribuer à chaque adresse initiale un dossier, afin que tous les e-mails soient triés automatiquement et rapidement accessibles.
– Les 2go de stockage s’avèrent alors bien utiles, d’autant plus qu’il est parfaitement possible de stocker des documents de tout type afin de les avoir à portée de clic.
– Pouvoir accéder à tous ces e-mails à partir d’un ordinateur autre que le sien est bien pratique, et il est facile de s’y retrouver grâce aux filtres et à la recherche intégrés au webmail.
– Enfin, vu que toutes les adresses mails sont regroupées sur le compte Gmail, autant rédiger les réponses directement à partir du webmail également, tout en utilisant l’adresse d’expéditeur adéquate!

Bref, vous l’aurez compris, je suis extrêmement satisfait par Gmail qui me simplifie grandement les contacts par e-mail!
Et vous, qu’aimez-vous (ou n’aimez pas) dans Gmail?

Publié dans Non classé

Troyis – Un peu de détente

Avis aux amateurs de petits jeux en ligne, Troyis est un jeu exploitant les mouvements du cavalier aux échecs.
Assez simple au début, il devient rapidement facile de s’emmêler les pinceaux.
Bref, un jeu sympathique et ne nécessitant que quelques minutes, histoire de se détendre un peu!

Publié dans Non classé