Google Customizable Search Engine (CSE – Co-Op)

Google vient de lancer un service de « moteur de recherche personnalisé », permettant de sélectionner les sites sur lesquels une recherche doit être effectuée.

Ce type d’outil n’est pas nouveau et a déjà été lancé par les principaux acteurs du marché ( Yahoo! Search Builder, Alexa Web Search, macros MSN Search, Rollyo,  etc).

Cependant, le mode de fonctionnement du service Google, baptisé Google CSE (pour Google Customizable Search Engine) est relativement simple et poussé:

– Créez votre moteur en lui donnant un nom.
– Sélectionnez les sites web à indexer. 
– Taguez ces sites avec des labels si besoin, pour affiner les résultats de recherche.
– Personnalisez votre moteur via des logos, liens sponsorisés, etc.
– Invitez vos visiteurs à paramétrer le moteur en y ajoutant des sites traitant du même thème.

Voici le moteur que j’ai créé, basé sur une sélection des blogs que je consulte, traitant du Web2.0, de webmarketing, etc. Pratique lorsque vous ne retrouvez pas sur quel blog vous aviez trouvé telle ou telle info!

Voici un exemple de moteurs personnalisés:

Moteur OriginalSignal.fr : Tout sur le Web2.0 en FR

Moteur LibraryZen.com : Pour de la veille

Moteur « Search Engine World » : Sur les moteurs de recherche

En bref, un bon moyen de cibler au mieux ces recherches, en ne recherchant que sur des sites spécialisés. Et vous, votre moteur personnalisé, il ressemble à quoi?

Ce contenu a été publié dans Non classé par Clément. Mettez-le en favori avec son permalien.

2 réflexions au sujet de « Google Customizable Search Engine (CSE – Co-Op) »

  1. Intéressant d’un point de vue communautaire : permet de mieux cibler les thèmes et les problématiques.
    Maintenant, comme toujours en informatique, j’attend de voir. Est-ce que ce sera un usage qui sera massif, ou alors est-ce juste une idée brillante, mais que personne n’utilise (à part Clément, visiblement).

  2. En effet… aucune certitude quant à l’utilisation globale.
    Je l’ai pour ma part déjà utilisé plus d’une fois pour retrouver une info que j’avais lu sur l’un des 200+ flux dans mon agrégateur… eh bien ça m’a été fort utile :).
    Ensuite, il y a les moteurs par spécialité, dont je parlerai très bientôt… 🙂

Les commentaires sont fermés.