A quoi sert le haut débit? 8-FI

Je présentais il y a quelques semaines 8-FI, l’émission hebdomadaire de la chaîne TNT Direct 8 consacrée à l’actualité internet.
Ce soir, le thème pourrait en intéresser plus d’un, tant par le thème que par les invités présents.

Le thème abordé est très vaste : « A quoi sert le haut débit? » et les invités risquent d’être intéressants à écouter:
– Michael Boukobza (Free)
– Monique Valentiny (Hub Telecom)
– Marc Taeib (Wifirst)
– Jean-Michel Billaut (Monsieur Très haut débit)

Si pour une raison ou une autre vous ne pouviez pas visionner l’émission ce soir, vous pourrez la regarder en streaming dès lundi/mardi. Pour être tenu au courant de la mise en ligne de chaque nouvelle émission, voici le flux RSS ou rendez vous directement sur cette page pour toutes les émissions déjà diffusées (toutes accessibles en ligne).

Publié dans Non classé

ReviewMe.com, le "Ciao" des bloggeurs – Avis rémunérés

Review Me

La publicité sur les blogs est de plus en plus présente, et ce n’est pas étonnant, vue l’audience touchée par ce nouveau mode de communication. On voit donc apparaître des publicités textuelles dans les flux RSS, sur les blogs en eux-mêmes, des publicités plus ou moins discrètes, mais on sent que ça travaille les publicitaires, cherchant à trouver quel mode de publicité correspond le plus aux blogs (sans rentrer dans le débat de la place des pubs dans les blogs…).
Parmi les nouveaux modes de publicité, on remarque l’arrivée de publicité directement intégrée dans les billets (cas de l’EcoComparateur Voyages-Sncf.com), mais également des articles rédigés par les bloggers eux-même, sponsorisés par des sociétés.

Il y avait PayPerPost, rémunérant de manière fixe quelque soit la fréquentation du blog et sans demander aux bloggers de préciser qu’il s’agit d’une publicité.
Le petit nouveau sur le marché se nomme ReviewMe, et fonctionne sur un sytème plus adapté selon moi. Tout d’abord, un algorithme détermine la « valeur » d’un article sponsorisé publié sur chaque blog, en fonction de son classement Alexa, Technorati, mais également du nombre d’inscrits au flux RSS.
Ensuite, afin de se faire rémunérer, chaque blogger participant à une campagne doit préciser que le billet est sponsorisé par ReviewMe, assurant une meilleure transparence sur le blog.
Le service, pour l’instant composé d’annonceurs exclusivement américains, propose de critiquer (en bien ou en mal) de nouveaux services ou produits. Il est donc peu probable que des blogs français soient convoités pour le moment, mais je suppose que le succès de cette première étape mènerait à un développement multilingue.
Reste le problème de la liberté d’expression sur les blogs, l’opinion réelle de l’auteur, etc. Cependant, tout comme pour des campagnes Buzz Paradise n’impliquant en rien de faire l’éloge des produits testés, il est tout à fait possible de dire du mal d’un produit/service dont les bloggers ne seraient pas satisfaits. Je tiens à préciser que cet article est sponsorisé par ReviewMe, je toucherai donc si tout se passe bien 20$ (contre 40$ pour les critiques suivantes).


Sponsored Post: ReviewMe.com
Publié dans Non classé

Ségolène Royal et les 35h au collège | Les vidéos amateurs

Peut-être en avez-vous déjà entendu parler, les médias ayant massivement repris l’information ces dernières heures, mais le cas est assez intéressant pour que je l’évoque tout de même.
Place à la vidéo plutôt qu’aux mots:

Bref, je ne me prononcerai pas sur le bien fondé d’une telle idée, pouvant sans doute s’avérer bénéfique pour les élèves mais certainement trop simpliste pour résumer la situation dans les collèges, mais je m’attarderai plutôt sur la façon dont cette information a été relayée.
En effet, en moins de 48h, cette vidéo, diffusée sur le site français DailyMotion, a déjà été visionnée plus de 150 000 fois, puis reprise sans attente par les médias, tant papier que TV ou radio.
Une vidéo amateur, prise secrètement lors d’un débat en salle close, peut donc facilement reflêter le discours « caché » des politiques, rendant certainement la tâche de ces derniers bien plus complexe, avec une nécessité croissante de soutenir un discours cohérent selon les contextes.
Par ailleurs, une telle vidéo amateur peut servir en moins de deux jours de support exploité massivement par les médias, soulignant la possible valeur monétaire de toutes ces productions d’amateurs. Cela explique l’axe majeur du business plan d’un nouvel acteur sur le marché : eYeka.
Ci-dessous Gilles Babinet podcasté par Thomas Blard présentant l’activité d’eYeka:

Un problème demeure toujours cependant : la monétisation de contenu tel que celui-ci implique des problèmes juridiques d’ordre de droit à l’image, cette vidéo pouvant porter préjudice à Ségolène Royal par exemple.
Je pense cependant qu’un tel marché à de l’avenir, la vidéo amateur devenant de plus en plus simple avec l’amélioration de la qualité des vidéo phones.
Un marché à suivre dans les mois et années à venir.

Publié dans Non classé

Articles collaboratifs sur blog MCI

Petit message pour vous signaler que je rédigerai dès à présent des articles sur le blog de mon 3ème cycle (MCI – Léonard de Vinci ). Ce blog étant collaboratif et géré par « équipes », ces articles seront co-écrits avec des camarades de promo (Benjamin Tournand, Alexis Trimoulet et Matthias Vimard pour ne pas les citer :)).

Nous avons commencé cette semaine avec 3 articles (le rythme pour les mois à venir sera plutôt d’un article par semaine), dont voici les thèmes:
« Internet, le changement réussi : nouvelle réalité des médias et de l’économie », un colloque de l’IAB France au sénat.
De l’utilité du web 2.0 en entreprise – Part 1, basé sur une conférence sur les « RH 2.0, nouveaux usages, meilleures pratiques » (organisée par Moovement, Courrier Cadres, blueKiwi et Xing (nouveau nom d’OpenBC), axé sur les ‘limites’ des systèmes traditionnels.
De l’utilité du web 2.0 en entreprise – Part 2, second article basée sur la conférence évoquée ci-dessus, axé sur les bénéfices tirés de la mise en place d’une solution Web 2.0 au sein de l’entreprise, avec l’exemple de blueKiwi chez Dassault Systèmes.
Je vous invite donc à consulter le blog MCI, sur lequel vous pourrez retrouver au fil des mois des articles divers et variés autour du webmarketing rédigés par des étudiants de ma promo.

Publié dans Non classé

Intégrer du texte dans des vidéos avec Mojiti : J'adore!

Vous pensiez que YouTube illustrait parfaitement la vidéo version Web 2.0?
C’était peut-être le cas avant l’arrivée du chinois Mojiti, qui vient ajouter une dimension collaborative et participative excellente : l’ajout de sous-titres/commentaires/annotations sur des vidéos.
Là où YouTube, DailyMotion et les autres se contentent de permettre aux utilisateurs de mettre leurs vidéos en ligne et d’en visualiser, Mojiti permet aux utilisateurs d’agir et de rajouter textes en tous genres (Légendes, descriptions, traductions, paroles de chansons, etc) sur des vidéos.
Mojiti n’héberge aucune de ces vidéos sur son site, mais ajoute simplement les textes sur ces clips issus de YouTube, MetaCafe, MySpace, Google Video, IFilm, Revver, MojoFlix, Veoh, AOL Uncut Video, et 6 Rooms et Tudou en Chine.

Tout cela est bien intéressant, mais il reste le problème du business model. Eric Feng, fondateur de Mojiti et ancien de chez Microsoft, compte inclure dans les « Spot tickers » (nom donné aux espaces de texte) des publicités. Un business model qui tient la route, à condition que les YouTube et autres ne développent pas de leur côté un système équivalent.
Toujours est-il qu’il s’agit là de vraiment privilégier le User Generated Content dans la vidéo, permettant par exemple de réaliser simplement un documentaire de vacances, ou de proposer un film amateur sous-titré dans plusieurs langues (libre à chaque utilisateur de choisir la langue qu’il souhaite voir) afin de toucher une cible international.
Voici un exemple de ce qu’on peut faire dès une première utilisation en deux minutes (avec une vidéo présentée ici) puis la vidéo « Evolution of dance » avec la description de chaque danse!

Via China Web 2.0 Review.

Publié dans Non classé

Dessine-moi le Web 2.0 – Groupe Reflect

Web 2.0 par ci, Web 2.0 par là, mais qu’est-ce que ce machin dont tout le monde parle?
Un mélange de technologie, d’état d’esprit, de collaboration, de participation? Un peu de tout ça sans doute, mais à chacun sa définition. Voilà pourquoi groupeReflect lance aujourd’hui le site « Dessine-moi le web 2.0 », permettant à tout un chacun de s’exprimer sur le Web 2.0, sa définition, ses impacts, les suites à envisager, en répondant aux quelques questions suivantes:

1. Qui êtes vous et quel est votre rapport avec le web 2.0 ?
2. Si vous deviez expliquer le web 2.0 à tout un chacun, qu’est-ce que vous diriez ?
3. Qu’est ce que représente le « web 2.0 dans le monde d’aujourd’hui, quel impact sur la société, l’économie, la technologie et autres ?
4. Le web 2.0, et après ?

Intéressant pour permettre de mieux voir l’avis de chacun, même si la cible potentielle est peut-être déjà très « web 2.0 », et non des utilisateurs lambda, sans doute plus avides de mieux comprendre ce phénomène.

Que vous souhaitiez en savoir plus sur le Web 2.0 ou partager votre expérience, c’est par ici!

Publié dans Non classé

Tour de Blogs #6

Encore beaucoup de techno dans ce tour de blog 🙂 :

L’Appareil Tour de Babel

Impressionnant, un outil de traduction des temps nouveaux est en train d’être développé. Grâce à des électrodes placées sur le cou et le visage, détectant les mouvements, un ordinateur traite l’information et redistribue l’information dans la langue souhaitée par voix synthétique. Via Ubergizmo. (Plus d’info par ici, et là)

Linutop : Ordinateur Portatif Accessible

Le Linutop est un ordinateur pas plus grand qu’un disque dur, ciblant les utilisateurs ne cherchant qu’à pouvoir surfer sur internet et faire du traitement de texte. Il n’y a donc que l’essentiel, ne comptez pas jouer aux jeux derniers cris (ou n’importe quel autre jeu d’ailleurs…) ni faire du traitement d’images/vidéos sur ce linutop. Pour 250 euros (disponible courant novembre), le Linutop peut être une alternative aux solutions bas de gamme actuellement disponibles sur le marché, à condition que vous puissiez récupérer gracieusement un kit clavier/souris/écran… le Linutop n’incluant que le coeur de l’ordinateur. Via Génération NT.

L’exosquelette HAL 5

Les japonais aiment les robots, ce n’est pas nouveau. Cependant, un produit révolutionnaire vient d’être finalisé et sera produit en masse dès l’année prochaine. Il s’agit de l’exosquelette HAL 5 (Hybrid Assistive Limb), permettant à n’importe quel être humain de supporter jusque 150kg. L’utilisation préconisée serait par exemple pour des infirmières, pouvant transporter des patients sans efforts, pour des personnes agées/handicapées afin de retrouver l’indépendance, mais également pourquoi pas dans des professions nécessistant du transport de matériaux lourds (déménagement, bâtiment, etc). Un peu difficile de s’imaginer croiser du monde dans la rue équipé d’un tel engin… mais d’ici quelques années, pourquoi pas! Via Ubergizmo.
Je vous conseille la vidéo ci-dessous, présentant le projet, direction 3:55 pour visualiser tout de suite l’exosquelette en action.

Publié dans Non classé

Jagshemash! – Campagne Borat – Pong

Après les vidéos il y a quelques jours pour la promo de Borat, le nouveau film d’Ali G, voici venu LE site du film, absolument magnifique d’un point de vue technologique, tellement « Web 2.0″…

Ce site est donc digne d’un site perso de la fin des années 90, de belles couleurs, effet gif animé, cliparts ‘de toute beauté’, bref… le site de l’année.

Un mini-jeu/advergame est également accessible sur ce site. Un jeu au doux nom de « Electronic Table-Tennis Video Skill Game », plus communément appelé « Pong » dans nos contrées. Impossible de gagner, ni de perdre, bref aucun intérêt et totalement stupide, collant parfaitement avec l’état d’esprit du film.

PS: Sortie du film le 15 novembre

Publié dans Non classé

Globalisation ou valeurs nationales?

La globalisation de l’économie, des cultures, des mentalités, bref un peu de tout, voilà ce qui semble diriger le monde depuis plusieurs dizaines d’années.
Pourtant, on remarque que certaines marques jouent sur les caractéristiques locales (ou tout du moins nationales) pour attirer les consommateurs.
Il est vrai que depuis quelques années, une prise de conscience de l’importance de la ‘mixité’ semble avoir émergé (ex: croissance du nombre de classes de breton, langues régionales au bac, etc).
J’ai sélectionné 2 publicités, l’une australienne, pour l’opérateur historique Telstra, et une canadienne, jouant sur ces notions de patriotisme, fierté nationale (en s’éloignant bien souvent du produit mis en avant). Enfin, une parodie de la publicité canadienne illustre d’autant plus ce sentiment « régional » encore plus fort que l’identité nationale.
Bonne séance :).

Telstra – We Are Australian

Molston – I Am Canadian

Parodie Molston – I Am Not Canadian

La publicité canadienne et sa parodie vous auront sûrement rappelé la présentation de Dick Hardt sur « l’identité 2.0 » (comme quoi l’identité…) dont je parlais le mois dernier.

Publié dans Non classé

e-Recrutement – Du "Recrutement Mobile" avec Keljob

Je parlais en début d’année du recrutement par les blogs, avec les ‘jobblogs’ de Moovement, illustrant l’évolution du marché du recrutement sur Internet.
Keljob (ayant récemment fusionné avec Le Figaro) a lancé la semaine dernière un service tout aussi innovant, et exploitant pleinement les évolutions des usages des nouvelles technologies. Ce service s’appelle « Keljob Mobile », du ‘push SMS’ permettant aux candidats d’obtenir des offres d’emploi ciblées par SMS, et d’y répondre simplement en un SMS non surtaxé qui déclenchera l’envoi du CV au recruteur. Du côté du recruteur justement, KelJob préconise une utilisation pour du recrutement très ciblé, de dernière minute, ou massif.
Les frais d’envoi des SMS aux candidats sont à la charge du recruteur, qui reçoit les candidatures directement sur messagerie web Kelkoo.
Keljob Mobile est pour le moment limité aux secteurs de la restauration et de la santé.
Bonne initiative je trouve, représentant pour le recruteur des frais variables relativement limités (coût des SMS uniquement) et pour le candidat une facilité de dépôt de candidature, qu’il soit ou non devant son ordinateur.
Via Laurent Vermot-Gauchy (Crickee, Maporama).

Publié dans Non classé