2006, de la vidéo … 2007, de la vidéo "+"

2005 avait vu l’avènement d’un phénomène allant être déterminant dans l’activité en ligne de 2006 : Celui de la vidéo en ligne.
C’est donc en 2006 que les internautes ont réellement commencé à se pencher sur ces vidéos, diffusées principalement sur YouTube, mais également DailyMotion, MySpace, Wat (TF1), Wideo (M6), etc.
Cependant, on se rend rapidement compte que nous ne sommes qu’au début de cette aventure de la vidéo en ligne. L’amas de ces vidéos les rend difficilement organisées sur les sites web les proposant et il devient donc difficile de trouver les vidéos souhaitées…
Cela pourrait bien changer en 2007 avec l’arrivée sur le marché de nouveaux produits/acteurs apportant leur petit « plus » à cette base faisant aujourd’hui intégralement partie du e-paysage.

Je distingue personnellement trois types de solutions pouvant changer la donne de ce marché de la vidéo en ligne.

Eyeka Video

Tout d’abord, les services de vidéos plus « qualitatives » avec des sites comme Eyeka, qui axe sa stratégie principalement sur la qualité du contenu, modérant les éléments mis en ligne afin de s’assurer de leur pertinence. Ceci est donc une bonne solution à terme pour que les utilisateurs puissent directement s’orienter vers un contenu adapté à leur recherche, tant par la qualité du contenu que par la crédibilité de la société, n’affichant que des contenus validés par l’équipe de modération.

Mojiti Commentaires Vidéos

Une deuxième solution vient de logiciels permettant d’ajouter une couche sur de la vidéo. C’est ce que proposo Mojiti, une solution dont je parlais il y a quelques mois et qui est selon moi très prometteuse.
En effet, en permettant aux utilisateurs d’ajouter du contenu de leur choix (image, texte, sélection), cela permet d’ajouter des éléments personnalisés et permettant, pourquoi pas, à terme, d’effectuer des recherches sur le texte ajouté. On peut alors penser à des vidéos sous-titrées, soit dans la langue d’origine, soit (et cela devient d’autant plus intéressant) dans diverses langues, rendant le catalogue immense de vidéos sur internet accessible à tout un chacun à travers le monde.

Enfin, et c’est ce vers quoi tendront rapidement (je pense) de nombreux services de vidéo et de recherche, on trouve des services allant extraire du message audio des informations textuelles. Il devient alors possible de rechercher parmi l’ensemble de vidéos disponibles sur l’Internet (pour l’instant YouTube, avec le nouveau service de PodZinger – il semble que l’accès par Podzinger.com ne fonctionne pas, préférez donc