Hitachi bat son propre record de miniaturisation RFID


Puce actuelle (0,16mm²) contre nouvelle puce (0,0025mm²)

Cela fait maintenant plusieurs années qu’on nous bassine de la RFID et de la révolution qu’elle apportera dans notre vie quotidienne.
Mais la RFID, c’est quoi?

La radio-identification, venant de l’anglais radio frequency identification (usuellement abrégé RFID), est une méthode pour stocker et récupérer des données à distance en utilisant des marqueurs appelés « radio-étiquettes » (« RFID tag » ou « RFID transponder » en anglais). Les radio-étiquettes sont de petits objets, tels que des étiquettes autoadhésives, qui peuvent être collées ou incorporées dans des produits. Les radio-étiquettes comprennent une antenne associée à une puce électronique qui leur permettent de recevoir et de répondre aux requêtes radio émises depuis l’émetteur-récepteur.

Force est de constater que l’usage de cette technologie en est encore aux balbutiements, et ce principalement pour des raisons de taille, de normalisation et de coût. Pas que les puces RFID soient très imposantes (0,4mm x 0,4mm) ou très coûteuses (0,05€/puce) mais elles ne sont pas encore adaptées à une utilisation massive dans la grande distribution par exemple (0,05€ sur une baguette à 0,7€, ça commence à faire cher).
Je vous parlerai donc aujourd’hui d’un nouveau produit qui serait peut-être à même de faire évoluer cette situation, mais en attendant, regardons d’un peu plus près l’utilisation actuelle de la RFID.

– Identification d’animaux de compagnie, animaux sauvages et bétail
– Contrôle d’accès
– Traçabilité de livres
– Localisation de bagages en aéroports
– Traçabilité de palettes et conteneurs en entrepôt
– Collecte de données scientifiques (stations météorologiques, volcaniques ou polaires)
– Moyens de paiement (équivalent de Monéo, à Hong-Kong et aux Pays-Bas)
– Traçabilité d’humains par radio-étiquettes sous cutanées : ex. une boîte de nuit de Barcelone utilisant ce moyen pour identifier les clients VIP et leur permettre de payer par la puce RFID, ou encore la police de Mexico ayant équipé ses officiers de ces puces.
– Et enfin dans les transports en public, avec par exemple la carte « Navigo » que vous connaissez certainement si vous habitez Paris 🙂 .

On remarque donc que les utilisations son quasiment sans limite. Cependant, l’utilisation la plus attendue est le remplacement des codes barres actuels.
Seul Wal-Mart (enfin je crois?) a commencer à mettre en place le RFID sur une partie de ces produits, début 2005. Ainsi, les 100 principaux fournisseurs du géant américain de la grande distribution doivent fournir des produits équipés de RFID. Cela permet de suivre précisément les flux de chaque produit, afin de mieux gérer les stocks, et les résultats semblent déjà concluants.
La nouvelle puce produite pas Hitachi et qui pourrait entrer sur le marché d’ici 2-3 ans est plus petite et utilise moins de silicium, réduisant donc le coût de production.
Leur taille permettrait de les insérer plus discrètement dans les produits… mais également sur n’importe quel support. Viennent alors des craintes de voir apparaître des puces RFID permettant de tracer les individus à leur insu.
Bref, la RFID reste un domaine prometteur, mais la miniaturisation constante des puces entraîne une justification croissante des craintes possibles à l’égard de cette technologie.
Et vous, que pensez-vous de la RFID?
Sources: PcInpact Wikipedia L’Atelier

Ce contenu a été publié dans Non classé par Clément. Mettez-le en favori avec son permalien.

3 réflexions au sujet de « Hitachi bat son propre record de miniaturisation RFID »

  1. Grande utilité aussi pour les collections de toute nature : oeuvres d’art etc. Ce qui existe jusqu’à présent reste trop voyant pour certains objets.

  2. "Seul Wal Mart"
    C’est tout de même un acteur majeur à s’investir (premier distributeur mondial, première entreprise mondiale, environ 20% de PDM sur son marché domestique, etc …).
    Que Wal-Mart s’y mette, c’est quand même ce qu’on peut appeler un "signal fort".

    Sinon, en Europe, on peut signaler les magasins allemands Metro, très actifs dans le domaine des implémentations RFID.

    Enfin, en ce qui concerne la question de la vie privée et du RFID … Evidemment, les dangers pour les libertés individuelles sont gigantesques. Néanmoins, je constate simplement qu’à partir du moment où les bénéfices d’une technologie sont supérieurs à ses effets négatifs, notamment au niveau des libertés individuelles, celle ci est massivement adoptée. Les exemples en la matière sont TRES nombreux, et concernent des technologies de tous les jours (cellulaire, carte de crédit, etc …)

  3. "Une guerre pour le controle des masses."

    Bcp des personnes avec qui je parlent ne croient pas en la possibilité d un volonté de controle massive des etres humains…pourtant des methodes existent deja et fonctionnent plutot pas mal: ces medias qui vous menent par la peur ont deja reussi a nous/vous/leurs faire abandonner de nombreuses libertés pourtant si precieuses…

    Moi ce qui me fait peur ce sont les (non-)reactions des etres humains face au RFID…
    Il est desormais possible de pucer le monde entier sans que personne ne le sache…. qui sera le premier a mettre cette idée en execution?
    la seule chose dont je suis certain c est que quelque soit le premier, il ne sera pas le dernier.

    La guerre du RFID aura t elle lieu?

    La vie est une direction, arriverez vous a "ressentir" la direction que le monde poursuit?

    L esclavage n a pas ete aboli mais juste deguisé modifié et arranger pour pouvoir concerner un plus grand nombre "d esclave".

    VAL
    (Vache A Lait )

Les commentaires sont fermés.