Poweo ou comment un buzz peut vite mal tourner

Poweo a voulu exploiter le web et la coupe du monde de rugby pour se faire un peu de pub.
Seulement voilà… de nos jours, il est d’autant plus nécessaire de faire attention aux images qu’on diffuse qu’autrefois…
Retour sur cette histoire d’une pub surfant sur la vague évenementielle ayant vite tourné au vinaigre.

1) Poweo diffuse cette pub sur internet, présentant Chabal se rechargeant… en enfonçant ces doigts dans une prise de courant… malin… et irresponsable

2) De nombreux bloggeurs (dont Yannick Lejeune, Laurent Vermot Gauchy, Roycod, Sendtofriend, Guim, Jacques Froissant, Suchablog,…) relaient cette pub… en exprimant tout le « mal » qu’ils en pensent (et ils ont bien raison…). Roycod propose un « Google Bombing », liant le terme « irresponsable » à http://www.poweo.com et Poweo se retrouve donc pendant quelque temps en 3ème position pour la requête « irresponsable » sur Google (pas mal 🙂 ).

3) Après quelques mails à Poweo et quelques jours de « bad buzz », Poweo contacte lesdits bloggeurs leur annonçant que la pub sera retirée au plus vite.

En conclusion, l’internet est certainement plus accessible que la TV pour un coup de pub pareil… mais il ne doit pas empêcher les annonceurs de rester « responsables »… sinon… le buzz se retourne vite contre soi.

Ce contenu a été publié dans Non classé par Clément. Mettez-le en favori avec son permalien.

2 réflexions au sujet de « Poweo ou comment un buzz peut vite mal tourner »

  1. Effectivement poweo aurait largement pu se passer de cette pub, et mérite ce bon petit google bombing!!

    et que font les enfants qui voient cette pub et qui veulent ressembler à chabal??

Les commentaires sont fermés.