Chiffres de la semaine : Google | Facebook | Orange

110 millions : C’est en dollars ce que perd Google à cause de son bouton « J’ai de la chance » sur la page d’accueil du moteur (en effet, en cliquant sur ce bouton, on aboutit immédiatement sur le site correspondant au premier résultat de sa requête, et on ne voit donc pas les pubs de Google)

802 360 : C’est le nombre de français inscrits sur Facebook. Chiffre à comparer aux 429 540 inscrits en octobre, soit une progression de +88%.

+413,99% : C’est la progression du nombre d’inscrits Turcs sur Facebook entre Octobre et Novembre, passant de 327 760 inscrits à 1 684 660.

700 000 : C’est en Euros le prix (en tout cas dans la grille de tarifs…) d’un « habillage dynamique de la page d’accueil » d’Orange.fr pendant 24h (comprendre : pendant 1 journée, la page d’accueil d’Orange prend les couleurs de la marque, affiche de nombreux modules de pub pour la marque, etc) Voir l’exemple ci-dessous avec un habillage club-internet sur Voila.fr (qui lui ne coûte que 50 000€), issu de la grille de tarifs.

Publié dans Non classé

Revue de liens – MS Gmail ; Digg-like eBay ; SeoDigger; Robots et enfants

J’inaugure aujourd’hui une nouvelle rubrique sur ce blog, pour vous faire partager mes lectures quand je n’ai pas le temps de développer, où quand elles se suffisent à elles-mêmes 🙂 .
What If Gmail Had Been Designed by Microsoft?
Best of eBay – VOTE for the most interesting eBay listings!
Optimisez vos mots-clés avec SeoDigger
Robots en crèche : un enfant parmi d’autres

Publié dans Non classé

Vers une nouvelle distribution/consommation du jeu vidéo | StreamMyGame

Je parlais il y a quelques temps d’indices laissant croire à l’arrivée prochaine de jeux vidéos sur la Freebox et toutes les possibilités qui s’offraient à l’industrie du jeu vidéo par ce biais.

Cependant, le principe évoqué alors consistait (sans doute) à faire tourner un jeu en exploitant la puissance de la Freebox elle-même. Mais comment faire pour profiter des tout derniers jeux ?

Il semblerait qu’une solution ait été trouvée, bien que ce ne soit pas directement le même usage qui soit visé.

En effet, une communauté, appelée « StreamMyGame » propose aujourd’hui un service permettant à tout individu de lancer un jeu sur un ordinateur… et d’y jouer (ou de permettre d’y jouer) depuis n’importe quel ordinateur connecté à l’internet.

Cela veut dire qu’avec un ordinateur peu puissant, il est possible de profiter de la puissance de l’ordinateur sur lequel le jeu est installé pour pouvoir jouer soit même…

Visiblement, d’après le site de cette communauté, sur lequel les membres peuvent indiquer quels jeux fonctionnent avec StreamMyGame, une grande partie de titres dernier cri seraient déjà supportés par la solution.

Pour l’instant, cette fonctionnalité n’est active que sur un réseau local, mais devrait être étendue à une exploitation sur l’internet au premier trimestre 2008. Je vois là un énorme potentiel pour des sociétés telles que Metaboli, proposant des jeux vidéo « à la demande ».

Stream My Game

Imaginez la simplification du côté utilisateur : plus besoin de se soucier de la puissance de son ordinateur pour jouer à tel ou tel jeu, il n’y a qu’à choisir.
Bien sûr cela implique tout de même deux contraintes, une pour chaque partie :

– La société proposant les jeux vidéo doit disposer d’une ferme de machines dont la puissance est exploitée par les joueurs.
– Les clients/joueurs doivent disposer d’une connexion très haut débit… tant en débit descendant… qu’ascendant. En effet, un débit ascendant de 4Mbps est nécessaire pour bénéficier d’un jeu en qualité « correcte » d’après StreamMyGame. Autant dire que cela n’est aujourd’hui valable que pour quelques privilégiés connectés en fibre optique !

Certes ce n’est pas pour aujourd’hui, et bien sûr il doit y avoir d’autres soucis techniques à régler, mais l’idée qu’une telle solution existe et soit prête à être optimisée me laisse penser que d’ici quelques années nous verrons du jeu à la demande ne nécessitant qu’un simple modem, à laquelle seraient reliés un joystick/clavier/souris, bref, encore beaucoup de choses à faire dans le domaine du VgOD (Video game On Demand 🙂 ) !
EDIT : La nuit portant conseil, je me dis que la puissance nécessaire pour faire tourner les jeux les plus récents ne serait sans doute pas rentable, même si le débit était au rendez-vous… mais pourquoi pas pour des jeux un peu moins « gourmands » 🙂 . StreamMyGame trouvé sur Arkius.

Publié dans Non classé

Les sites de la semaine

Petit tout d’horizon de sites dont j’aurais voulu vous parler en détail cette semaine :

HP Print Studio :

Un atelier d’impression pour faire des cartes de visites/cartes de voeux/etc en Flash.
Très beau, très propre, une utilisation très adéquate de la techno.

Buzz Word :

On continue avec du Flash, cette fois-ci pour une reproduction en ligne de Word. Certes il existe déjà plusieurs outils en ligne pour le traitement de texte, comme Google Docs… mais les fonctionnalités restent très limitées. Buzzword, produit par Virtual Ubiquity, société récemment rachetée par Adobe, est bluffant par ses fonctionnalités et la fluidité d’utilisation. On se croirait sous Word. Import de fichiers Office/Open Office, enregistrement, impression, partage de fichier avec d’autres utilisateurs, c’est en fait un outil très proche de Word que vous pouvez dès à présent essayer dans le cadre de la bêta.

Haven Works :

Après avoir parlé de sites/services exploitant très bien les évolutions des technologies Web, en voici un qui… est resté à la préhistoire. Via Digg, ce site a récemment été nominé pour le titre de « Most Poorly Designed Website in the World ».
Je vous laisse admirer.

C’est en voyant des sites comme ceux-ci qu’on comprend l’intérêt des connexions à très haut débit…

Publié dans Non classé

Tentative d'escroquerie à la SNCF?

Quelle surprise ce week-end lorsque, voulant confirmer une réservation SNCF et la payer en ligne je m’aperçois que…. mon trajet dont le montant s’élevait à 60€ correspondait à un « Total payable en ligne » de… 321,20€.
Même tentative sur plusieurs ordinateurs, plusieurs navigateurs, toujours à partir d’un e-mail de confirmation annonçant un montant à régler de 60€…
Un clic pour régler en ligne… le montant est toujours de 60€, je confirme que je veux payer en ligne… et sur la page suivant deux montants sont alors présents. Je suis bien conscient qu’il ne doit s’agir là que d’un problème rarissime (à l’inverse de soucis de connexions divers et variés…), mais c’est tout de même un problème de taille pour le numéro un du e-commerce en France!

Escroquerie SNCF

Pour comparer à un paiement en magasin, c’est comme si on vous annonçait un montant, et qu’au moment où vous allez rentrer votre code pour régler par carte bleu vous apercevez sur le petit écran… un montant exorbitant… pas très net.
Bref, cette réservation ne pouvant être confirmée, j’ai du trouver un autre billet… majoré de quelques euros. (mais fort heureusement bien loin des 321,20€ « Payables en ligne »…
Et vous, des bugs de ce type sur Voyage-Sncf ou autre ?

Publié dans Non classé