Changer de blog/plateforme/design/etc

Plateforme, Thème, CSS, Référencement, etc

Voici venu le temps de créer une série de billets qui viendront tout logiquement alimenter la rubrique « vie du blog ».
Ces derniers jours, je prends régulièrement un peu de temps à droite à gauche pour me pencher sérieusement sur toutes les modifications que je souhaite apporter à ce blog.
Après avoir vu des thèmes qui me plaisaient, des plugins qui me semblaient intéressants, il était temps que je reprenne les choses à l’endroit et me penche sur ce projet comme il se doit.
Et tant que j’y suis, pourquoi ne pas vous en faire profiter ! Ressources, avis, motivations, vivez avec moi le passage de ce blog « V1 » à la « V2 » :).
Retrouvez donc d’ici la fin de la semaine la première partie de ce dossier, qui concernera le choix de la plateforme de blog.

Publié dans Non classé

Retour de Des Moines, Iowa


Je suis rentré hier de Des Moines, où se mariait mon frère samedi.
Le temps était plus qu’agréable… enfin… samedi en tout cas :).
J’en ai donc profité pour prendre quelques photos, que je vous propose de retrouver sur mon album Flickr.

Publié dans Non classé

6 choses inutiles à mon sujet

Oui, ce genre de chaîne est passionnant.
Mais lorsque c’est un ancien de mon 3e cycle, j’ai nommé Raphaël de La Gazette, me refile la patate chaude, comment voulez-vous que je m’en sorte si ce n’est en y répondant favorablement ?
Voici donc 6 choses inutiles que vous n’avez jamais voulu savoir sur moi.

1. J’ai fait 5 ans de russe au lycée, mais j’ai malheureusement perdu énormément…
2. Au « p’tit dej », j’adore me prendre de la brioche grillée au four, recouverte de confiture de fraise maison (enfin pas de ma fabrication…)
3. Suite à un test d’orientation en 4ème, j’étais destiné à devenir clown interprète commerçant, est-ce que consultant en marketing internet correspond au descriptif ?
4. Après X années sans faire de sport, je me suis remis il y a quelques semaines à un jogging d’une vingtaine de minutes plusieurs fois par semaine
5. Mon restaurant préféré à Paris est le Nirvana Inde, que je vous recommande (et vous des restos à recommander ? 🙂 )
6. Je serai absent jusque mardi car mon frère à décidé d’épouser samedi une américaine dans le froid de l’Iowa (quelle idée 🙂 )

Vous l’aurez compris, tout cela était passionnant, et je vous laisse pour ce « très long week-end », plein d’émotions et de couches de vêtements, la température annoncée pour Des Moines étant de -15 vendredi, -11 samedi, -3 dimanche et -4 lundi, miam.

Oh, et je refile le paquet à Matthias, qui s’est remis à blogguer un peu sur Net-Marketing.fr :).

Publié dans Non classé

Wengo lève 6 millions d'euros, "y'a plus qu'à" !

Logo Wengo - Place de marche de services

Comme vous le savez (ou le découvrez), j’ai effectué mon stage de fin d’études chez Wengo, et c’est donc un plaisir pour moi de vous annoncer que Wengo vient de lever 6 millions d’euros (4 millions de Ventech et 2 millions de Neuf Cegetel, actionnaire historique de Wengo).

Comme le précise David Bitton (PDG de Wengo), dans une interview au journal du net, ces fonds permettront de développer et optimiser l’activité en France. L’expansion à l’international n’aura lieu que dans un second temps, d’ici 2-3 ans.

Well done guys, et bon courage pour la suite.

Publié dans Non classé

Knacki Ball – C'est bon d'avoir les boules | Application Facebook + Blog

J’étais hier soir à une soirée organisée par Ogilvy pour le lancement d’une campagne Web « Knacki Ball ».

Knacki Ball - C'est bon d'avoir les boules

Vous connaissez certainement, non ? Mais si, souvenez-vous, une pub TV avec un jeune, seul, devant une baie vitrée, se dirigeant vers son four à micro-ondes, se retournant, et, devant une bandes de jeunes s’éclatant lors d’une soirée branchée dans l’immeuble d’en face, se mettant à chanter « Fiiiire, desiiire », seul, en bon looser, mangeant des Knacki Ball, suivi du slogan : « C’est bon d’avoir les boules ».
Et dire que c’était il y a 6 ans… si, si je vous jure, c’est Charlotte de chez Knacki qui me l’a dit… le temps passe.

Aujourd’hui, plus de télé, mais le web, parce que le web, c’est mieux, non ?
Bref, Knacki Ball ne fait plus de mass média, mais préfère axer sa communication sur internet (pour le moment), avec la dérision, la communauté, bref, parfait pour un web 2.0 de plus en plus « standard » dans la consommation de la cible Knacki Ball, j’ai nommé les 25-35 ans.

Pour cela, rien de plus simple :

– Un application Facebook proposant de « BlackBouler » ces amis, à l’image d’une blacklist, mais cette fois-ci pour souligner la « loose » de ces contacts (qui aime bien châtie bien…). Il faut donc choisir son ami, préciser en quoi il mérite d’être blackboulé, et le tour est joué.
Un classement est alors établi, permettant savoir qui est le plus grand looser, qui doit vraiment avoir les boules. Mais comme c’est bon d’avoir les boules, il en a de la chance ce looser :), et tous les mois, le plus grand looser remporte un kit soirée, composé de knacki, d’une boule à facettes, de boisson… bref un kit parfait pour une soirée de loose ?
Un blog, relayant l’opération Facebook, affichant le classement (photo et score à l’appui, extraits directement des infos facebook), mais aussi des anecdotes de « loose », que peuvent envoyer tous les fans de Knacki Ball ayant connu une situation dont les acteurs ont du « avoir les boules ».

En bref, une campagne qui, je trouve, rentre parfaitement dans l’usage de facebook, à côté des pokes, superpoke, et autres vampires ou pirates, rendant donc son usage très simple, non intrusif et ludique. Le relai sur le blog permet de toucher une cible n’utilisant pas forcément Facebook, et permet donc de toucher une audience plus large, bien que l’objectif ne soit clairement pas de faire du mass média.
En résumé, une soirée à l’image de ce qui s’annonce pour cette campagne, très sympathique, avec des rencontres (Ron L’infirmier – Pardon : William Rejault, ViaComIT, Cyrille Chaudoit, Damien Anfroy, Sébastien Foulard, Eric Maillard, Damien de Blignières, Raphaël Ly…, très intéressant donc, plus ou moins furtif) mais aussi un apéritif très agréable au palais :), une démonstration simple mais efficace de la campagne, dans un cadre agréable (merci la météo), en terrasse sur les Champs Elysées, avec une vue dégagée sur Paris.

Publié dans Non classé

La genèse du logo Google en 8 étapes

Wired a concocté un court dossier très intéressant pour quiconque souhaite en savoir un peu plus sur les origines de Google.

Il s’agit en l’occurrence de la création du logo et des différentes étapes ayant mené au logo vu chaque jour par des millions de personnes à travers le monde!
Voici les 8 évolutions présentées ainsi qu’une rapide explication :


Grande lisibilité avec un texte très sobre, mais également les couleurs primaires, entre les deux 0, en ajoutant une dimension, représentant l’infini.


Basé sur le même modèle que le premier logo, il perd les couleurs et conserve les multiples dimensions, cette fois-ci uniquement sur une lettre. Ajout d’un motif de cible/viseur, faisant référence à la précision du moteur.


Logo très « jeux olympiques », avec le retour des couleurs primaires, pour des O s’entrelaçant, symboles de la dimension très internationale de la recherche, à travers les cultures et les pays.


Une couleur différente pour chaque lettre, mais trop chargé, nombreuses références graphiques (couleurs arc en ciel en désordre, cible/viseur, loupe, etc).


Version plus « propre » que la précédente, moins chargée mais toujours très ludique, avec l’ajout d’un sourire à la loupe. Première et dernière lettre de même couleur : Une recherche, un résultat, mais de nombreux chemins de découverte.


Ah, ça commence à ressembler à ce que nous connaissons aujourd’hui ! Des ombres, des épaisseurs de caractères variant ça et là, et une boucle de G non finie.


Deuxième O sortant de l’ordre attendu, montrant que Google n’est pas une société rigide, rappelant le caractère « joueur », recherché pour le logo.


LE logo Google, s’éloignant des concepts trop poussés (cible, multi-dimensions…) mais conservant les valeurs essentielles de non-conformisme, avec par exemple l’utilisation de couleurs primaires… mais pas seulement, le « L » -couleur secondaire- venant s’immiscer parmi les couleurs primaires. « Google doesn’t follow the rules ».

Eh voilà comment est né le logo dont la croissance de notoriété aura sans aucune doute été la plus forte de tous les temps (des chiffres peut-être ?), réalisé par Ruth Kedar, qui a rencontré Sergey Brin et Larry Page à Stanford en 1999.

Publié dans Non classé

Des tables magiques | Totalement hors sujet

Rien à voir avec le marketing, pas grand chose à voir avec le Web, si ce n’est que j’ai découvert ces vidéos grâce au web, mais intéressant néanmoins :). Su Born Rich, qui découvre des objets/concepts étonnants… voilà que je découvre cette vidéo d’une table basse se transformant en un instant en table à manger, plus grande et plus haute :

Ca m’a donné envie de chercher d’autres types de tables ingénieuses, et voilà ce que j’ai trouvé :

La transformation « En étoile » :

La transformation « En puzzle » :

La table « Qui marche » :

Et bien sûr, qui dit table ingénieuse dit chaise/fauteuil ingénieux/se, que j’avais déjà vu il y a quelques mois :

« Flexible love » :

Impressionnant, et pratique :).

Publié dans Non classé