Chiffres de la semaine : Facebook, e-pub, TV, NDD, Insolite

Bienvenue dans cet épisode des chiffres de la semaine 🙂 :

3,16% : C’est la part de marché de Facebook sur le marché britannique pour le mois de Septembre 2008, plaçant ce réseau social en deuxième position, juste derrière Google, et à un petit pas devant Windows Live Mail (3,00%).

+15,2% : Ce chiffre est peut-être le dernier indice de croissance de l’e-pub à deux chiffres avant un certain temps, si la crise financière venait à perturber de manière durable les marchés. En attendant, l’e-pub continue sur sa lancée avec une croissance très forte sur la première moitié de l’année 2008 (Total mondial de 11,8 milliards de dollars de revenus e-pub sur les 6 premiers mois de l’année). Le référencement payant, leader incontesté de la publicité en ligne (70%+ des revenus) représente des revenus de 5,1 milliards de dollars sur cette même période, soit une croissance de 24% en un an.

5 600 000 : Vous connaissez la catch-up TV ? Non ? Mais si… « Retrouvez ce programme dès demain sur M6Replay.fr » ça ne vous dit rien ? La catch-up TV (« TV de rattrapage ») a attiré plus de 5,6 millions de français en avril-mai 2008, soit tout de même plus d’un internaute français sur six… non négligeable !

750 000 : Si vous avez un peu d’argent de côté, n’hésitez pas à vous jeter sur cette offre exceptionnelle ! :). Pour la modique somme de 750 000 dollars, vous deviendrez (si les enchères ne montent pas) l’heureux possesseur du nom de domaine RSS.com… reste à savoir ce que vous en ferez, car ce ne sont certainement pas les quelques 700 visiteurs quotidien qui vous permettront de rentabiliser cet investissement.

22,5 : En parlant d’enchère, je vous ai déniché une offre bien plus intéressante… qui vous incitera à chercher la perle rare sur eBay. Les faits remontent à mai dernier, date à laquelle un bateau de 6 mètres de long à trouver acquéreur au prix de 22,5€, soit… 11 977,5€ de moins que sa valeur estimée.
Le vendeur a alors contesté la vente… mais nous apprenons cette semaine que le tribunal a donné raison à l’acheteur, qui se verra donc remettre son bien par le vendeur, pour la somme – modique, il faut bien l’admettre – de 22,5€.

Ce contenu a été publié dans Non classé par Clément. Mettez-le en favori avec son permalien.