Chiffres de la semaine : Mozilla, Internet Vital, SCAM, e-pub

1 000 000 000 : L’un des principaux attraits de Firefox, le navigateur de Mozilla, est la possibilité d’y ajouter des plugins (extensions) divers et variés. J’en présentais d’ailleurs certains ici. Leur popularité est sans doute l’une des cause de la stagnation du nombre d’utilisateurs de Chrome, le navigateur de Google. Ce dernier, bien que plus performant que Firefox, ne propose cependant pas d’extensions, si prisées par les internautes utilisant Firefox. Si prisées que le nombre de téléchargement d’extensions Firefox vient de dépasser le milliard, et ce uniquement sur les serveurs Mozilla, un chiffre plus que raisonnable en moins de 3 ans ;). On notera également les revenus de Firefox, s’élevant en 2007 à 75 millions $ (en hausse de 12%), principalement grâce à la recherche Google depuis le navigateur…

77% : Les temps changent, et les habitudes également… Et l’internet fait partie de ces innovations ayant bouleversé les habitudes ces dernières années. Ainsi, alors qu’il y a 10 ans à peine les internautes étaient encore si peu nombreux (et les connectés en haut débit encore moins), ce sont aujourd’hui 77% des européens qui déclarent dans une étude qu’ils ne pourraient « pas vivre sans un accès quotidien à internet »… contre 54% pour une voiture ou 61% pour une machine à laver.

400 000$ : Ce n’est pas le premier cas, mais ce n’est malheureusement pas le dernier non plus… Une américaine originaire de l’Oregon vient de s’endetter de plus de 400 000$ suite à un « scam », ces e-mails promettant aux destinataires des fortunes sous réserve d’envoyer 100$, puis 200, puis… 400 000$. Rappelons donc à tous nos proches que de telles pratiques ne peuvent être crédibles… et espérons que cela cessera un jour.

+12,2% : Alors que la crise s’installe, l’e-pub tente tant bien que mal de résister en octobre. En France, on observe donc une hausse des investissement publicitaires sur internet de 12,2%. Ces chiffres ne sont pas totalement dans la continuité des chiffres américains, qui évaluent la croissance e-pub au troisième trimestre 2008 à 11% (par rapport au Q3 2007), soit un fort ralentissement par rapport au début d’année. D’après les chiffres américains fournis par l’IAB, le Q4 2008 devrait… annoncer le premier déclin des investissements e-pub depuis… très longtemps (qui a dit 2000 ?). Et pour mieux comprendre cette tendance assez morbide, un petit graphique sur la croissance du e-commerce ces 18 derniers mois :

Ce contenu a été publié dans Non classé par Clément. Mettez-le en favori avec son permalien.