Chiffres de la semaine : Facebook, Napster, NDD, Jeux Video

3 000 000 : Hier matin, 06:01, vous étiez certainement devant votre écran d’ordinateur pour demander votre pseudo Facebook. Non ? C’était pourtant le cas de 200 000 personnes, qui, en 3 minutes, ont obtenu leur adresse personnelle. En une heure, ce chiffre avait atteint le million. En environ 12h, ce sont 3 millions d’url personnelles qui avaient été créées… (plein de détails/photos/vidéos dans cet article de Mashable).

220 000 000 : Là où Google accueille 775 millions de visiteurs uniques par mois, et Yahoo! 560M, Facebook atteint le total honorable de 220 millions de VU. Ces chiffres sont d’autant plus impressionnants aux Etats-Unis, où Facebook accueille 113M d’internautes, contre 145M pour Google. Il y a tout juste un an, le rapport étant de… 4 internautes sur Google pour 1 sur Facebook.

10 000 000 : Toujours et encore Facebook, qui passe le cap symbolique des 10 000 000 de membres en France. Le 24 mars, ils étaient « seulement » 9,05 millions…

10 : Ce mois-ci, c’est le dixième anniversaire de Napster ! Il s’en est passé depuis… fermeture en 2001, faillite en 2002, rachat par Roxio, évolution du business model, LE logiciel de téléchargement de musique originel est toujours vivant, même s’il a beaucoup muté depuis !

3 000 000 : Après Toys R Us et son rachat de Toys.com pour 5,1 millions de dollars, c’est maintenant au tour de Candy.com de trouver acquéreur pour la modique somme de 3 millions de dollars. « GaJ Holdings » souhaite en faire un site de vente en ligne de… bonbons. Reste à voir combien de bonbons seront nécessaires pour rentabiliser cet achat :). Vous remarquerez le design somptueux de l’unique page de ce domaine !

97% : Si vous avez des enfants entre 12 et 17 ans et qu’ils ne jouent jamais aux jeux vidéos, vous avez là un spécimen extrêmement rare. En effet, d’après une étude récente, ils sont 97% à jouer « souvent » aux jeux vidéos… Cela veut tout dire sur le nombre d’entre eux qui ne jouent « pas du tout » ! Et pas de sexisme dans les jeux vidéos, la différence entre garçons et filles étant loin d’être flagrante… le seul facteur distinguant les deux sexes étant le type de jeu, souvent plus mature/violent/gore chez les garçons.

Ce contenu a été publié dans Non classé par Clément. Mettez-le en favori avec son permalien.