Chiffres de la semaine : Petit Ours Brun, Google, Facebook, E-Commerce, Application Causes

60 000 : Quand Bayard Presse voit des vidéos de son personnage Petit Ours Brun sur YouTube, l’éditeur décide de faire passer Google à la caisse. YouTube devra donc verser 60 000€ à l’éditeur du petit ours, aux titre des dommages et intérêts, contrefaçon et frais de justice. Comme souvent, pas certain que la présence de ces vidéos ait « coûté » quoique ce soit à l’éditeur, et je doute que l’image de l’éditeur ne puisse pas être dégradée suite à cette décision, empêchant des « fans » (certainement pas très méchants, vu leur idole…) de partager des extraits de leur personnage préféré.

+3% : La croissance de Google ralentit, mais reste positive, en ces temps de crise, avec une hausse des revenus de 3% entre le 2eme trimestre 2008 et le 2eme trimestre 2009. Cependant, et c’est certainement la raison de l’accueil plutôt négatif par les marchés, c’est croissance n’est pas autant lié à une activité florissante qu’à une forte réduction des coûts au cours de l’année…

250 000 000 : Ça y est, c’est fait, Facebook a passé le cap des 250 millions d’utilisateurs. Ainsi, plus de 50 millions d’internautes se sont inscrits au réseau social au cours du dernier trimestre. Si le rythme croissance se poursuit au rythme actuel, le cap des 500 millions d’utilisateurs devrait être atteint d’ici fin juillet 2010.
Ci-dessous une mappemonde illustrant l’évolution des inscriptions à travers le monde depuis le lancement de Facebook :


Mashable France signale également que Facebook est maintenant le premier site américain en terme de temps passé (4h39/mois en moyenne) et 6è en nombre de visites.

27% : Le e-commerce français se porte plutôt bien en ce moment, avec une croissance de 27% sur un an au 2ème trimestre 2009. Certes, le panier moyen a diminué, mais la croissance du nombre de cyber acheteurs et la diversification des achats effectués en ligne auront permis d’assurer cette croissance très favorable. Retrouvez tout le dossier sur le Journal du Net.

10 000 000 : Les applications Facebook ne sont pas toujours (rarement) utiles, et bon nombre d’entre elles n’ont pas une durée de vie très élevée. A l’inverse l’application Causes a le mérite d’être utile et pérenne. Depuis sont lancement il y a deux ans, ce sont donc plus de 10 millions de dollars qui ont été levés, pour soutenir plus de 26 000 causes. L’application est très populaire, avec plus de 25 millions d’utilisateurs actifs par mois (soit 1 inscrit à Facebook sur 10).

Ce contenu a été publié dans Non classé par Clément. Mettez-le en favori avec son permalien.