Evolution des outils de partage de contenu |2007-2009

Cela fait bien 4-5 ans que les outils de partage de contenu ont commencé à se développer et se diversifier, voici donc une étude qui retrace cette évolution à travers les 3 dernières années. Une évolution assez mouvementée !
Avant de rentrer dans les chiffres, je dois signaler que ces chiffres ne sont malheureusement pas issus du même outil, mais de services suffisamment similaires pour pouvoir espérer que les résultats soient assez proches de l’un à l’autre (AddToAny en 2009, ShareThis en 2008, AddThis en 2007).
Ci-dessous le graphique que j’ai reconstitué avec ces chiffres, puis un détail sur les informations apportées.
Partage Contenu

2007 :
googledeliciouskey_question
Google domine le marché, suivi par le référent du partage de favoris, Delicious. Les petits services, divers et variés, représentent alors 16,4% des partages de contenus, reléguant les Technorati, Digg, et autres Windows Live ou Yahoo! à des scores bien plus confidentiels.

2008 :

contactFaceBook_48x48key_question
L’e-mail est le principal outil de partage. Je suppose qu’en 2007, Addthis ne permettait pas de partager par mail, d’où cette entrée fulgurante au palmarès.
L’e-mail, donc, représente tout de même 35% des partages, pas mal pour un service particulièrement 1.0, mais… l’e-mail reste l’outil le moins restrictif (pas de compte à créer, pas de soucis de l’inscription ou non de ses contacts au service, etc). Google Bookmarks a alors quasiment disparu, au profit de Facebook qui fait son entrée au classement (10%). Les services de partage marginaux sont à nouveau très nombreux et représentent quasiment 20% du total.
Delicious devient quant à lui marginal.

2009 :
FaceBook_48x48twitter_01key_question
Facebook, déjà en plein essor en 2008, est maintenant mature, et plus personne n’hésite à partager du contenu par ce biais, sachant que la majorité de ses contacts pourra y avoir accès. Cette simplicité provoque une baisse drastique du nombre de partages par e-mail (13,8%). En parallèle de cette évolution des comportements Mail vers Twitter, le phénomène d’arrivée de Facebook en 2008 dans le classement se produit maintenant pour Twitter, qui représente dès son entrée 11% des partages en ligne.

2010 :
FaceBook_48x48twitter_01contact
La croissance de Twitter continue de se poursuivre, mais les indicateurs d’usage ne semblent pas pouvoir nous faire estimer une place de leader du partage pour le microblogging. Je suppose que le classement sera l’année prochaine assez similaire à l’actuel, avec sans doute une nouvelle baisse de la part d’e-mail, répartissant son volume de manière plus ou moins équilibrée vers Twitter et Facebook.
Les outils mineurs, quant à eux, continueront à baisser en volume également (après une baisse de 3 points entre 2008 et 2009), la simplicité et la popularité de Twitter et Facebook dissuadant d’utiliser d’autres services offrant moins de visibilité.

Et vous, vous le partagez comment, votre contenu ?

Données chiffrées via Digital Inspiration.

Ce contenu a été publié dans Non classé par Clément. Mettez-le en favori avec son permalien.