Google Social Search : Recherchez le contenu créé par vos contacts

Google s’intéresse de près au web social et à la tendance du web instantané, représenté aujourd’hui principalement par Twitter (et Facebook).
La semaine dernière, Google a donc fait deux annonces allant dans ce sens :
Partenariat Google / Twitter
Lancement (en Google Labs) de Google Social Search
Google Social Search est une fonctionnalité particulièrement adaptée au comportement actuel des internautes, permettant de centraliser la recherche de contenu issu de ses contacts.
Voici une traduction de la présentation officielle du service :
« Vos amis et vos contacts font partie intégrante de votre vie en ligne. La plupart des internautes font aujourd’hui des connexions sociales et publient du contenu web de manières diverses, incluant les blogs, les mises à jour de statuts et les tweets. Cela se traduit en un web social de contenus ayant une pertinence pour chaque personne. Malheureusement, cette information n’est pas toujours simple à retrouver en un endroit unique. C’est pourquoi nous lançons aujourd’hui une nouvelle expérience sur Google Labs, baptisée Google Social Search, qui vous aide à trouver du contenu public plus pertinent au sein de votre cercle social élargi. »
Il s’agit donc d’agréger les contenus de ses contacts (et des contacts de ses contacts) en un espace dédié. Seulement, au lieu de créer un site dédié, quoi de plus logique et simple que d’intégrer ces résultats sociaux au sein même de Google. C’est ce que Google Social Search permet.

Google Social Search est pertinent dans le web moderne, aux sources de contenus éparpillés entre de multiples sources de contenu. On imagine par exemple une recherche sur des avis produits, voyant remonter des avis d’amis, ou encore une recherche sur une destination de vacances, un restaurant, un spectacle, etc. Les amis offrent souvent des opinions auxquelles nous sommes susceptible d’être attentifs.

Mais comment sont déterminés les contenus créés par mes contacts ?

Dans un premier temps, le contenu visible par chaque internaute est obtenu par trois moyens différents, et c’est là où je vois les freins potentiels à cette nouvelle fonctionnalité :

– Profil Google :
Ah, le profil Google, certainement l’un des services Google les moins connus du grand public (enfin… je pense, aucun chiffre là-dessus). Le profil Google vous permet de renseigner des informations personnelles, ainsi que des liens vers vos différentes présences en ligne (blog, twitter, flickr, etc). Mais… très peu de monde l’utilise. Je doute donc qu’en l’état cette source de contacts puissent permettre d’agréger toute l’activité sociale de ses amis. Mais qui sait, Les profils Google vont peut-être croître exponentiellement dans les mois à venir !

– Contacts Google Talk :
Une source de contact potentiellement élevée… mais parfois trop. En effet, je peux avoir échangé quelques rares fois avec quelqu’un sur le service de chat et ne pas réellement considérer ce « contact » comme un proche, voire ne pas réellement savoir de qui il s’agit. En imaginant que j’ai 100 contacts de ce type qui ne m’intéressent pas, les résultats sociaux seront assez peu pertinents pour moi. (Mais quoiqu’il en soit, pour voir du contenu concernant ces 100 contacts s’afficher, encore faut-il qu’ils aient un profil Google)

– Google Reader :
Il s’agit plus ici d’agréger du contenu que des contacts. Vous suivez 100 blogs sous Google Reader ? Alors tout contenu présenté sur ces blog peut s’afficher dans vos résultats sociaux. Je ne vois pas ici de problème particulier pour la pertinence et/ou le spam des résultats.

En conclusion, ce service n’en est de toute façon qu’au stade expérimental et peut encore évoluer énormément avant d’être mis à disposition du public de manière standard (si c’est un jour le cas).

Je vous conseille donc d’essayer tout cela par vous même, en vous rendant ici pour activer l’expérience. Les résultats sociaux seront alors en bas de page de vos résultats de recherche.

Pour plus d’information sur Google Social Search, ci-dessous deux vidéos de présentation/démonstration made in Google.

Ce contenu a été publié dans Non classé par Clément. Mettez-le en favori avec son permalien.