Android 2.0 : Google accentue l'offensive face à Apple

La quasi majorité des acteurs et spectateurs du marché du Smartphone perçoivent déjà le potentiel d’Androïd face à l’iPhone, mais un frein majeur semblait pouvoir s’opposer au développement stable sur la durée : la multitude de terminaux, entraînant forcément des variations de résolution, et donc de compatibilité, pour les applications.
Apple a bien compris cette problématique en simplifiant les choses au maximum : iPhone première génération, 3G, 3GS ou iPod touch, tous ces terminaux utilisent la même résolution, facilitant la vie des développeurs.

En quoi ce point évolue ?
La version présente actuellement en masse sur les terminaux Android est la 1.5. Cette version ne supporte pas les variations de résolution, obligeant les développeurs à produire autant de versions de l’exécutable qu’il existe de résolutions pour couvrir tout le parc Android.
La version 1.6, qui commence à se propager dans les terminaux, commence à intégrer cette solution « multi résolution », mais pas encore optimisée.
La version 2.0 vient d’être officiellement annoncée et le kit de développement mis à disposition des développeurs. Les principales fonctionnalités intégrées sont :
– La consolidation des contacts (et des mails) pour les divers comptes (mail, réseaux sociaux, etc)
– L’optimisation du Bluetooth
– Mais aussi et surtout cette gestion des multiples résolutions écran, sur la base d’un unique exécutable développé et distribué sur l’Android Market (l’équivalent de l’app store d’Apple)

Par défaut, on y voit surtout l’usage pour les smartphones, rarement de résolutions identiques, et ce point à lui seul permet de contrer le frein d’Android face à l’iPhone que représente cette démultiplication des terminaux.

Mais cette nouveauté va au delà et c’est à mon avis sur ce point que Google peut inquiéter Apple.
Je parlais la semaine dernière des e-books, et de leur avenir en 2010. Déjà 2 eBooks basés sur Android sont sur le point d’être commercialisés.
Et les ebooks ne représentent qu’une infime partie des terminaux autres que les Smartphones pouvant reposer sur Android, comme vous le verrez ci-dessous.

PMP :
Les PMP sont des « Portable Media Players », ils sont parfois également appelés « Tablettes internet ».

Un acteur français, Archos, a commencé à travailler sur ce sujet, et son PMP est déjà considéré comme plus rapide que l’iPhone 3GS en navigation web : Archos 5
Creative, le constructeur singaporéen, travaille également sur un PMP s’annonçant très prometteur : Zii Egg
La société coréenne Hard Kernel lance en décembre un terminal principalement axé sur le jeu vidéo : Odroid

Smartbooks :
Les netbooks ? Has-been ! Place aux smartbooks. Concrètement, c’est la même chose, mais connecté en permanence. Bref un netbook réellement dédié au web.

Asus a annoncé un smartbook utilisant une puce Qualcomm : Qualcomm Demos Android Smartbook by Asus
Dell prépare son Smartbook sur Android : The Streak

Je pourrais continuer encore longtemps, mais l’objectif est simplement d’insister sur le fait que l’industrie était déjà prête à accueillir Android quitte à supporter les besoins de développement spécifiques.
La croissance et l’engouement des constructeurs/développeurs ne pourra donc être que plus important avec Android 2.0 et le support des résolutions multiples.

Là où Apple peut être atteint ?
Alors qu’Apple a clairement été l’initiateur de la révolution dans l’univers des Smartphone, Android commence petit à petit à grappiller des parts de marché.
Il est donc envisageable qu’avec Android pour diriger le marché naissant des tablettes internet et autres terminaux à la rencontre entre l’ordinateur et le Smartphone, Apple se devra de faire une entrée fracassante pour espérer connaître le succès qui a été le sien avec l’iPhone.
Bref, que du bon pour le consommateur, la guerre dans ce domaine ne faisant que commencer et ne pouvant être que bénéfique à l’innovation.

Pour conclure, la vidéo de l’annonce d’Android 2.0, pour ceux que ça intéresserait :).

Ce contenu a été publié dans Non classé par Clément. Mettez-le en favori avec son permalien.

2 réflexions au sujet de « Android 2.0 : Google accentue l'offensive face à Apple »

  1. C’est vrai que la multiplication des terminaux a ses avantages et ses inconvénients. Cela dit sans cela, android n’aurait pas eu le même impact sur le marché des smartphones.

Les commentaires sont fermés.