Google à l'assaut du "monde réel" via le mobile


Google a toujours su jusqu’à présent adapter ses différents produits pour y intégrer son modèle économique clé : les publicités.
C’est vrai pour tous les médias connectés « nativement », mais Google s’est également essayé à la publicité plus traditionnelle, comme la radio, la TV ou la presse…
Si je ne m’abuse, ces différentes tentatives ont toujours été un… échec. [Check facts]

Aujourd’hui, Google est devenu plus mature (et les marchés également), et c’est donc à travers une approche plus fine que Google se rapproche du monde réel, en exploitant pleinement ses compétences acquises dans le digital.

Cette évolution passe principalement par deux outils annoncés récemment :
– L’intégration des technologies NFC dans Android 2.3
– L’évolution de Google Goggle pour concurrencer les flashcodes (QR/2D Codes)

Les NFC

Les technologies NFC (Near Field Communication) permettent d’utiliser un terminal pour interagir avec des objets, sans aucune saisie, au simple rapprochement des deux unités. Ca n’a rien de nouveau/révolutionnaire. C’est une évolution du RFID, toujours une « contactless technology », mais qui est… à sens unique, là où les NFC permettent une communication dans les deux sens (Les RFID sont par exemple utilisées quotidiennement par des… 10aines de millions d’individus, que ce soit pour le transport (Navigo) ou les badges d’accès aux bureaux…).
L’intérêt de cette nouvelle est que le développement de cette technologie était pour l’instant limité à quelques pays (principalement le japon), et que son arrivée sur Android permettra donc sans doute de faciliter sa démocratisation (l’iPhone 5 en « sera » sans doute également équipé… ça fait tout du moins partie des rumeurs).
Les usages sont nombreux, mais on peut facilement imaginer un paiement depuis son terminal, passant par Google Checkout, dans n’importe quel magasin, sans avoir à saisir quoique ce soit.

Google Goggles VS les flashcodes

Je parlais il y a longtemps déjà des flashcodes [Check Article], ces codes barres bi-dimensionnels permettant d’accéder à un contenu (image, fichier, adresse web,…), par simple prise en photo de ce code. Là encore, ils sont très utilisés au Japon (agences immobilières, affichage urbain, etc), beaucoup moins en Europe/France, bien qu’on aperçoive régulièrement quelques initiatives…
L’évolution avec Google Goggles est de permettre le même usage, mais sans nécessiter de code, sur n’importe quelle image.
Si vous avez la chance (ou pas) d’habiter dans une ville équipée de supports publicitaires JcDecaux, vous avez peut-être déjà remarqué « U-Snap », lancé le mois dernier, et proposant cette fonctionnalité (en utilisant une technologie de la société GooG, fournisseur entre autre par ailleurs de Direct Matin).
La différence importante selon moi est que Goggle ne sert pas « que pour la pub », et n’est pas limité aux seuls supports d’une régie publicitaire.
Je trouve qu’il faut être bien curieux/fils de pub pour prendre l’initiative d’installer une application… permettant de prendre en photo une pub… pour voir plus de pubs !
Google Goggle est un service déjà actif, permettant d’effectuer une recherche Google à travers la prise d’une photo d’un objet/texte/image. Il y a donc déjà une utilité, qui ne fait qu’être complétée par le support publicitaire. Avant de permettre cet usage publicitaire, Google Goggle est d’abord un outil de recherche visuel reconnaissant déjà très bien les bâtiments, logos, etc.
Il s’agit donc simplement d’étendre cette fonctionnalité au domaine de la publicité. Une démonstration ci-dessous :

Deux approches différentes mais complémentaires donc de l’approche « Google » du lien entre le réel et le virtuel à travers le mobile.

Et pour vous, l’intégration de Google dans votre vie « physique » vous freinerait-elle à utiliser ses services ? Où cela ne représente aucune différence avec le lien que vous entretenez (ou non :)) avec Google dans le « digital » ?

Ce contenu a été publié dans Non classé par Clément. Mettez-le en favori avec son permalien.