Facebook VS Google | Coca VS Eau


Étrange analogie qui m’est passée par la tête la nuit dernière…

En fait j’y repensais car je parlais moi-même il y a peu de l’affrontement Facebook/Google/Microsoft… Pourtant, maintenant, je ne crois pas que facebook soit réellement un adversaire de Google, en tout cas pas avec la stratégie actuelle du réseau social.

Différence de genèse

Facebook et Google ont avant tout une origine très différente :

D’un côté nous avons Facebook, qui part d’un besoin « humain » de rester en contact avec ses amis.

De l’autre, nous avons Google, qui est parti d’un besoin plus « pratique » : se repérer/trouver des réponses.

Différence d’évolution

Vient ensuite la croissance de chaque acteur, fondamentalement différente, pensée sur des modèles distincts

Facebook s’est d’abord concentré sur son service, ne s’ouvrant que tardivement au reste du web (Connect /Social Graph) tout en restant cependant concentré sur cette activité sociale originelle. Une évolution… assez logique donc…

Google  par contre s’est directement ouvert à d’autres horizons que son seul site. Son modèle de revenus en est d’ailleurs un signe clé : je place des publicités sur n’importe quel site éditeur.

Ces revenus ont alors permis à Google de se développer en suivant un chemin logique de simplification permanente des actions menées par les internautes :

– Recherche (Google)
– Actualité (Google News)
– Photo (Google Images / Picasa)
– Vidéo (YouTube)
– Navigation géographique (Maps)
– Navigation web (Chrome)

… pour en arriver à proposer la base de tout usage informatique : un système d’exploitation, qu’il soit mobile (Android) ou non (Chrome OS).

Du Coca et de l’Eau ?

Vous ne voyez peut-être pas encore où je veux en venir…
Pour moi, Facebook est à Google ce que le Coca est à l’eau.

Coca :
La boisson : Énormément de monde aime boire du Coca, mais on peut s’en passer/lasser et l’usage, malgré le plaisir que peut apporter sa consommation, reste limité. Alors, pour attirer plus de monde et ne pas lasser, on voit naître de nombreuses déclinaisons : light/citron/sango/etc, mais finalement… on se rend vite compte que ça reste du Coca. Le coca a un goût… on aime… ou pas.
Facebook : Les chiffres sont gigantesques : 500 millions d’inscrits, 250 millions de connexions chaque mois en dehors de facebook (facebook connect). Pourtant, il restera toujours des irréductibles, tant le service peut paraître intrusif. De nombreux débats sont sans cesse relancés sur le sujet. Facebook a un temps développé une version « lite », finalement abandonnée, tant pis pour l’analogie avec Coca. Tout comme pour la boisson, les « déclinaisons » se développent : mobile/connect/’like’, les usages s’étendent et même si cela permet d’organiser le web de manière différente, ça reste du facebook.

Eau :
La boisson : A l’inverse, quand on parle de l’eau, le champs des possibles s’élargit, va au-delà de la fonction de boisson, en couvrant un périmètre élargi de besoins relativement basiques (se laver, cuisiner, jardiner, voyager (bateau), etc). Son utilisation dans l’ensemble de ces domaines est naturelle/instinctive/réflexe. Sans saveur, l’eau est utilisée pour ce qu’elle apporte… pas tellement pour l’élément lui-même.
Google : Quoi de plus réflexe qu’une recherche Google… les barres d’adresses elles-mêmes sont délaissées au profit de Google, où les gens tapent des adresses… puis cliquent sur le lien retourné par Google. L’ensemble du champ d’action de Google évolue alors similairement, en proposant pour chaque service un accès simple et direct… jusqu’à rassembler tous ces usages au sein du moteur de recherche global.

Conclusion :

Facebook est donc selon moi sur un axe plus émotionnel, plus sujet aux évolutions des goûts de chacun (et donc des modes) que Google, qui sur l’intégralité de ses projets s’oriente vers la pratique, et donc moins sensible aux évolutions des préférences de chacun…
Du coup, pour un peu justifier cette analogie – n’ayant, je vous l’assure, nécessité aucune prise d’hallucinogène – je ne pense pas que Google soit en danger pour un remplacement à court terme comme « maître du web » par facebook.
C’est d’autant plus vrai depuis le lancement de Chrome OS… qui est l’apogée de cette stratégie orientée simplicité/réflexe.

Voilà, c’était mon analogie de la nuit et de la fin de semaine… reste à savoir qui serait le vin si Google est l’eau et facebook le coca…

Ce contenu a été publié dans Non classé par Clément. Mettez-le en favori avec son permalien.

4 réflexions au sujet de « Facebook VS Google | Coca VS Eau »

Les commentaires sont fermés.